L'accessibilité potentielle localisée à la prise en charge de la perte d'autonomie des personnes âgées : approche territoriale - institut des politiques publiques Access content directly
Reports Year : 2024

L'accessibilité potentielle localisée à la prise en charge de la perte d'autonomie des personnes âgées : approche territoriale

Abstract

Présentation Cette étude vise à mesurer l’accessibilité géographique à l’offre médico-sociale et sanitaire à domicile et en établissement à destination des personnes âgées. Il fait un état des lieux sur le volume d’offre disponible en France métropolitaine pour prendre en charge la perte d’autonomie des personnes âgées que ce soit à domicile ou en établissement et s’appuie sur un indicateur dédié, élaboré par l’autrice pour ce projet, appelé “accessibilité potentielle localisée”. Résultats clés Grâce à ces données, on estime un volume total d’offre dédiée à la prise en charge de la perte d’autonomie à 515 000 ETP, dont 262 440 ETP en établissement et 252 740 ETP exerçant à domicile. L’accessibilité géographique médiane à l’offre en ETP et de 3 178. Cela signifie que la moitié des individus de 60 ans ou plus disposent de moins de 3 178 professionnelles du champ (exprimé en ETP) à moins de 60 minutes pour 100 000 personnes âgées de 60 ans ou plus (l’autre moitié ayant plus de 3 178 ETP pour 100 000 personnes âgées de 60 ans ou plus). L’accessibilité est faible dans les départements autour de l’Île-de-France (Oise, Seine Maritime, Eure, Orne, Eure et Loir, Sarthe, Loir et Cher), de même que dans les régions montagneuses (Alpes, Pyrénées, Vosges, Jura) et le Grand-Est. Le reste de la France semble bénéficier d’une offre relativement accessible. Les zones de faibles accessibilités sont dispersées et de taille réduite. Une spécialisation « domicile – établissement » est visible. Alors que les communes à l’intérieur des terres, de Bretagne et des Pays-de-la-Loire sont fortement accessibles en offre en établissements, celles du Nord et de Corse sont fortement accessibles à l’offre à domicile. Concernant la distinction « offre médico-sociale »-« offre sanitaire » à domicile, l’offre sanitaire est plus accessible dans la moitié Sud de la France, le Nord-Est et la Bretagne tandis que l’offre médico-sociale est élevée surtout sur la côte de la Manche et dans le Nord. La Méditerranée, l’Île-de-France, la Corse, et les régions des Alpes, des Pyrénées et du Nord-Est sont majoritairement dotées d’une offre privée lucrative tandis que les régions de la Bretagne, des Pays-de-la-Loire, de la Normandie et du Centre de la France sont majoritairement dotées d’une offre publique. Toutefois, certains départements ne suivent pas le schéma de leurs voisins (Landes, Haut-Rhin, Somme, Loire-Atlantique, Calvados, Vienne, Indre-et-Loire)
Fichier principal
Vignette du fichier
Rapport_IPP_45_entier.pdf (56.01 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-04439368 , version 1 (05-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-04439368 , version 1

Cite

Amélie Carrère. L'accessibilité potentielle localisée à la prise en charge de la perte d'autonomie des personnes âgées : approche territoriale. Rapport IPP n°45, Institut des politiques publiques (IPP). 2024. ⟨halshs-04439368⟩
8 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More